ALS_verstehen_EV_Header_fr
ALS_Verstehen_EV_smartphone_fr

Qu’est-ce que la SLA?

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie du système nerveux progressant rapidement. Elle est aussi appelée maladie de Charcot. La SLA fait partie d’un groupe d’affections neuromusculaires nommées maladies du motoneurone (MMN).

La SLA est caractérisée par des lésions d’un certain type de cellules nerveuses appelées motoneurones ou cellules nerveuses motrices qui commandent les muscles impliqués dans la motricité volontaire (les muscles que nous pouvons contrôler). Une faiblesse et une perte des capacités fonctionnelles s’installent progressivement. Lorsque ces cellules meurent, le contrôle musculaire et la motricité volontaires ne fonctionnent plus. Les personnes atteintes de SLA perdent à un moment donné la force de bouger les bras, les jambes et tout le corps mais aussi leur capacité respiratoire. Dans la majorité des cas, elles restent toutefois lucides et vives d’esprit.

Si vous ou un de vos proches pensez être atteint de SLA ou si une SLA a déjà été diagnostiquée, il est important de discuter avec votre médecin des différentes possibilités de soutien et d’obtenir aussi rapidement que possible de l’aide.

Quelles sont les personnes touchées par la SLA?

Globalement, la SLA est certes une maladie rare, mais il s’agit de l’une des affections neuromusculaires les plus fréquentes.

La SLA peut être héréditaire mais dans la majorité des cas, l’origine de la maladie est inconnue.

La Fédération européenne des sociétés de neurologie donne les indications suivantes:

  • L’âge moyen d’apparition de la SLA héréditaire se situe entre 43 et 52 ans.
  • L’âge moyen d’apparition de la SLA sporadique se situe entre 58 et 63 ans.
  • Le sexe masculin, l’âge et une prédisposition familiale sont les facteurs de risque majeurs.

Quels sont les symptômes de la SLA?

Les symptômes et l’évolution de la SLA peuvent être très variés.

  • Difficultés à marcher ou à accomplir les activités de la vie quotidienne
  • Le fait de trébucher, de laisser tomber des objets et les chutes
  • Faiblesse inhabituelle ou fatigue au niveau des bras, des jambes, des pieds ou des articulations
  • Faiblesse ou maladresse des mains
  • Elocution indistincte ou difficultés à avaler
  • Crampes et secousses musculaires des bras, des épaules ou de la langue
  • Difficultés à tenir la tête droite ou à maintenir le corps dans une position verticale
  • Difficultés respiratoires la nuit ou à la marche
Retour haut de page