Einen_geliebten_Menschen_pflegen_EV_Header_FR
Einen_geliebten_Menschen_pflegen_EV_smartphone_FR

S’occuper d’une personne atteinte de SLA nécessite beaucoup d’empathie et un dévouement indéfectible. Cette expérience peut être gratifiante et source de satisfaction personnelle et contribuer à vous rapprocher encore plus l’un de l’autre.

La prise en charge d’un proche peut également représenter un défi, en particulier si vous effectuez les soins quotidiens, et générer un stress physique, psychique et émotionnel. Il est tout naturel que vous accordiez la priorité aux besoins de votre proche, toutefois, vous ne devez pas négliger vos propres besoins.

Rappels et conseils utiles

Prenez soin de vous

Ce n’est pas faire preuve d’égoïsme que de conserver des activités qui sont importantes pour vous. Cela peut vous aider à mieux prendre soin de votre proche.

Pensez à bien gérer le stress

Faites part de vos attentes à vos proches, aux membres de votre famille et à vos amis. Parlez de vos sentiments et de vos souhaits. Participez à des activités qui réduisent le stress, telles que la pratique d’un sport, des fêtes de famille ou des évènements sociaux. Une aide dispensée par un professionnel peut également vous apporter un soutien.

Valorisez-vous

Les sentiments de culpabilité et la colère sont des émotions tout à fait normales. Mais ne sous-estimez pas pour autant la tâche formidable que vous accomplissez.

Demandez de l’aide

Adressez-vous à votre famille et à vos amis si vous avez besoin d’être épaulé(e). Soyez ouvert(e) à l’aide qui vous est proposée.

Veillez à votre santé psychique

Prendre soin d’un proche peut altérer votre santé mentale et émotionnelle. Consultez votre médecin si vous avez des difficultés à gérer vos émotions, si votre propre attitude vous pose problème ou si vous avez d’autres soucis de santé.

Échangez avec d’autres aidants

Partagez vos expériences avec des personnes qui sont dans une situation similaire à la vôtre. Vous pouvez mutuellement vous conseiller, trouver des solutions aux problèmes que vous rencontrez fréquemment, être à l’écoute et faire preuve de compréhension.

Soutien pendant le traitement

Happy senior couple doing exercise at home_FR

Lorsque votre proche commencera le traitement, il aura régulièrement besoin d’encouragements. Il peut être utile, par exemple, de lui rappeler que le succès du traitement ne se traduit souvent pas par une amélioration mais par une progression plus lente de la maladie. Et comme cet état de fait est peu perceptible et mesurable, il faut régulièrement en prendre conscience.

La sollicitude implique de relever des défis. Garder dans la mesure du possible une attitude positive peut aider. Vous remarquerez que ceci fonctionne quelquefois dans les deux sens. Certains jours, vous devrez motiver votre proche à lutter contre la SLA. D’autres jours, ce sera lui qui vous apportera son appui.

Vous n’êtes jamais seul(e)

GettyImages-1056796314_FR

Prendre soin d’un proche atteint de SLA est une tâche collective. Consultez votre famille et vos amis à ce sujet. Des associations d’entraide peuvent également être une source d’informations et vous apporter un soutien. Discutez aussi avec le médecin de votre proche de tous les sujets et questions qui vous préoccupent.

Retour haut de page